Délégation Renaissance

Faire de l'Europe une puissance verte

Partagez cette page

1. Investir au moins 1 000 milliards € pour la transition écologique d’ici 2024, pour financer les investissements indispensables (énergies et transports propres, rénovation des bâtiments...)

2. Créer une Banque du climat. Il s’agit de se doter d’une structure à la hauteur de l’enjeu. Elle pourra appuyer les investissements privés par des garanties financières ou cibler des investissements verts.

3. Taxer le carbone des produits importés en Europe et appliquer plus strictement le principe « pollueur-payeur » au sein de l’UE.

4. Fermer toutes les centrales fonctionnant aux énergies fossiles et sortir de tous les hydrocarbures d’ici 2050.

5. Garantir un air pur en taxant le transport aérien et en rendant accessibles les transports propres.

6. Sortir du glyphosate d'ici 2021 et diviser par deux les pesticides d’ici 2025.

7. Rendre l’évaluation des produits chimiques plus transparente et indépendante des lobbies.

8. Créer une force de protection sanitaire contre les fraudes alimentaires.

9. Défendre le budget agricole pour assurer un revenu élevé à tous les agriculteurs.

10. Orienter les aides agricoles vers les modèles propres et respectueux du bien-être animal partout en Europe.

11. Interdire le plastique non-recyclable d’ici 2025 et les microplastiques ajoutés aux cosmétiques, détergents, peintures d’ici 2020 et mettre fin à l’obsolescence programmée en étendant les garanties.

12. Mettre fin d’ici 2030 à l’importation de produits non durables contribuant à la déforestation.

13. Passer de 4 à 30% de zones marines européennes protégées par Natura 2000, en priorité dans les Outre-mer.

14. Faire de l’Europe le moteur d’un accord sur la protection de la biodiversité terrestre et marine en 2020.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK