Délégation Renaissance
⟵ Retour

Loi Climat : un premier pas décisif qui doit être à la hauteur de nos objectifs climatiques

La délégation Renaissance salue l’esprit de la loi Climat publiée aujourd’hui mais attend des améliorations au texte pour qu’il réponde pleinement à nos engagements pris devant les Français.

La Commission européenne a présenté aujourd’hui la première mouture de la loi Climat qui fixe le cadre pour atteindre la neutralité climatique en 2050 sur le continent. Nous saluons ce premier pas historique qui permettra à l’Europe d’être le premier continent à se doter d’une législation contraignante en la matière.

Toutefois, nous devons aller plus loin et inscrire dans le texte l’objectif intermédiaire de — 55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030. Alors que le Parlement européen a voté en décembre 2019 l’urgence climatique et environnementale, seul cet objectif ambitieux et atteignable réunira une majorité de députés européens. La délégation Renaissance travaillera à amender ce texte dans ce sens.

La France a fait partie des trois premiers pays à initier l’objectif européen de neutralité climat et fait aujourd’hui partie des 9 pays qui soutiennent officiellement l’inscription dans la loi de l’objectif de réduction de -55% en 2030 des émissions de gaz à effet de serre.

« Ce projet de loi est la locomotive du Pacte vert car tout le reste en dépend : réforme du marché carbone, des normes sur les carburants…» a précisé Pascal Canfin, Président de la commission de l’Environnement « Pour que l’Europe soit au rendez-vous rapidement sur ce texte fondamental, chacun doit se mobiliser. L’Allemagne qui présidera l’Union européenne à partir de juillet 2020, aura un rôle majeur à jouer pour accélérer le processus et la Commission européenne ne doit pas nous ralentir en repoussant l’étude d’impact de l’objectif 2030 à septembre ».


Protégeons l'Antarctique !
APPEL | La 39ème réunion annuelle de la Commission sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) débute aujourd'hui jusqu'au vendredi 30 octobre. C’est un moment crucial pour appeler à ...
Notre combat pour une nouvelle politique agricole européenne
Défendre la politique agricole commune (PAC) est pour nous une évidence. Avec cette politique, l’Europe a garanti sa souveraineté alimentaire et a modernisé son secteur agricole. Pourtant, il fallait la réformer....
Comment la France a réussi à préserver le budget de la PAC
RÉCIT | De la première proposition de la Commission européenne jusqu’à l’accord final sur le budget 2021-2027 de l’UE, la France a pesé de tout son poids pour que la PAC soit un instrument plein et entier de notre aut...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK