Délégation Renaissance
⟵ Retour

75 députés européens alertent le commissaire à l’agriculture sur les conséquences des contre-mesures américaines

“Monsieur le Commissaire, nous voudrions attirer votre attention sur les conséquences économiques dramatiques des contre-mesures américaines sur les exportations agroalimentaires de l’UE dans le contexte du différend OMC-Airbus.

Le nouveau tarif de 25% “ad valorem” imposé sur les produits emblématiques de l’UE cause un préjudice grave à un grand nombre de producteurs, en particulier les petites et moyennes entreprises, et peut éventuellement conduire à l’abandon du marché américain par les opérateurs de l’UE et la faillite de ceux qui dépendent fortement des ventes aux États-Unis.

Nous considérons qu’il est inacceptable que le secteur agroalimentaire supporte une grande partie du coût d’un différend juridique provenant d’un secteur totalement indépendant à celui- ci. Il est injuste que les agriculteurs soient victimes de ce conflit commercial et c’est pourquoi l’Union européenne ne doit pas rester indifférente.

Les pertes subies par les producteurs vont au-delà de l’impact immédiat sur les marges commerciales, car les contre-mesures ont un effet d’entraînement se traduisant par le remplacement de produits européens de haute valeur par des produits d’autres origines.

Si nous saluons vivement les mesures adoptées récemment par la Commission Européenne pour aider les opérateurs du secteur vitivinicole à adapter leurs campagnes de promotion à la nouvelle situation du marché américain, nous regrettons que cette décision ne prenne que partiellement en compte les demandes du Parlement Européen dans sa résolution du 28 novembre 2019.

Par conséquent, nous vous demandons de prendre les mesures nécessaires pour activer dans les meilleurs délais un fonds compensatoire et des mesures exceptionnelles prévues par l’Organisation commune des marchés (OCM) en vertu de l’article 221 du règlement de l’UE 1308/2013 afin de soutenir tous les secteurs visés par les contre-mesures américaines.

Dans l’attente d’un résultat positif des contacts diplomatiques entre la Commission Européenne et les États-Unis, nous sommes fermement convaincus que des mesures urgentes devraient être prises pour aider les secteurs concernés à surmonter la situation actuelle et à éviter la détérioration rapide des conditions du marché.

Au vu des doubles discussions Airbus / Boeing à l’OMC, nous considérons qu’une solution devrait être trouvée pour exclure totalement le secteur agroalimentaire du différend commercial. Dans ce cadre, nous invitons la Commission Européenne à intégrer ce principe de non-représailles sur le secteur agroalimentaire.

Les soussignés vous remercient de votre préoccupation pour cet enjeu fondamental et vous invitent à donner une suite favorable à la demande du Parlement Européen au nom des secteurs concernés.”

Irène Tolleret,

Juan Ignacio Zoido,

Giuseppina Picierno,

Stéphane Séjourné

François-Xavier Bellamy

Paolo de Castro

Nathalie Loiseau,

Izaskun Bilbao Barrandica

Christophe Hansen,

Anne Sander,

Clara Aguilera,

Cesar Luena,

Inmaculada Rodriguez-Piñero,

Cristina Maestre,

Eric Andrieu,

Christopher Grudler,

Stéphanie Yon-Courtin,

Jérémy Decerle,

Isabel García Muñoz,

Petros Kokkalis,

Isabel Carvalhais,

Herbert Dorfmann,

Olivier Chastel,

Marie Pierre Vedrenne,

Hilde Vautmans,

Stephan Bijoux,

Ulrike Müller,

Catherine Chabaud,

Alessandra Moretti,

Eniko Gyori,

Simone Schmiedtbauer,

Petri Sarvamaa,

Pietro Fiocchi,

Christine Schneider,

Dolores Montserrat,

Viktor Uspaskich,

Andris Ameriks,

Billy Kelleher,

Mazaly Aguilar,

Tiziana Beghin,

Salvatore de Meo,

Norbert Lins,

Michaela Sojdrova,

Maria Soraya Rodríguez Ramos,

Laurence Farreng,

Adrián Vázquez Lázara

Hermann Tertsch,

Peter Jahr,

Marlene Mortler,

Carmen-Gabriela Avram,

Attila Ara-Kovacs,

Nathalie Colin-Oesterle,

Adriana Maldonado López

Antonio López-Istúriz,

Agnes Evren

Maria Noichl

Gabriel Mato

Susana Solís Pérez

Kris Peeters

Tatjana Zdanoka

Miroslav Čiž

Monica Benova

Ivo Hristov

Brice Hortefeux

Alvaro Amaro

Lina Gálvez Muñoz

Gilles Boyer

Katarina Barley

Arnaud Danjean

Dimitrios Papadimoulis

Valerie Hayer

Silvie Brunet

Sandro Gozi

Karen Melchior

Francisco Millán Mon


Stéphane Bijoux : « Cet accord sur le maintien du budget du POSEI est une victoire pour les agriculteurs et éleveurs d’Outre-mer »
INTERVIEW | Vous vous êtes battu pour le fonds POSEI, pouvez-vous nous dire s'il sera maintenu ?
Christophe Grudler : « Tout le monde a compris que sans industries en Europe, il n’y aurait pas d’avenir économique »
INTERVIEW | La fermeture de Bridgestone dans le nord de la France est venue nous rappeler que la situation de l’industrie française fait face à des problèmes structurels et des défis majeurs. Comment peut-on agir pour...
Marché unique durable : Renaissance et Renew ont permis l'adoption d'un texte plus ambitieux
COMMUNIQUÉ | En étant le vote pivot sur des amendements clés du rapport Cormand sur le marché unique durable, la délégation Renaissance et son groupe ont permis au Parlement d’adopter une proposition ambitieuse p...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK