Délégation Renaissance
⟵ Retour

Réforme de la PAC : Renaissance salue une réforme dont le Parlement peut être fier

COMMUNIQUÉ | Avec les nombreux amendements adoptés par le Parlement, le texte, voté avec plus de 400 voix sur 705, concrétise les engagements de campagne de Renaissance pour un meilleur revenu pour les agriculteurs et pour des aides orientées vers l’agriculture durable.

La délégation Renaissance se félicite de ce vote qui permet aux négociations entre le Parlement, le Conseil et la Commission de pouvoir commencer. Le Conseil des Ministres de l’Agriculture, représentant les États membres, s’est en effet déjà prononcé ce mardi. Quelque soit le résultat de ces négociations, une chose est sûre : la future PAC sera plus verte et plus juste.

« Cette réforme de la PAC, je la soutiens et la tête haute. Car elle est courageuse en ne sabotant pas ce qui existe déjà, en valorisant mieux les efforts déjà faits par la profession mais aussi en poursuivant la transition du secteur agricole, pour répondre au mieux aux attentes sociétales. » a déclaré Jérémy Decerle, membre de la commission de l’Agriculture et du Développement rural, rapporteur de Renew Europe sur plusieurs pans de la PAC. « À titre plus personnel, je dois dire ma satisfaction de voir certains amendements adoptés cette semaine par notre assemblée: le doublement de l’aide pour les jeunes agriculteurs et la définition de l’agriculteur actif qui donnera la possibilité de ne pas distribuer seulement les aides par hectares. Ce sont des avancées non négligeables pour inverser la courbe démographique agricole. »

« J’ai voté en faveur de la réforme de la PAC aujourd’hui parce que c’est un bon compromis qui apporte un réel changement par rapport à la dernière PAC. Le Parlement européen a amélioré le texte. La PAC devra être cohérente avec les objectifs de l’Accord de Paris et le Green Deal. C’est près de 100 milliards d’euros qui seront consacrés à la transformation de notre agriculture » estime Pascal Canfin, Président de la commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire.

Par ailleurs, d’autres dispositions proposées ou soutenues par Renaissance ont été adoptées en plénière aujourd’hui :

  • L’introduction d’un droit à l’erreur pour les agriculteurs qui remplissent leurs déclarations PAC, pour qu’ils ne soient pas pénalisés par l’administration dès le premier oubli ou la première case mal cochée.
  • Une réserve de crise dont le fonctionnement est complètement revisité, pour qu’elle puisse être plus opérationnelle (débloquée plus facilement en cas de déstabilisation du marché).
  • Le renforcement du droit des producteurs à s’organiser entre eux, pour être plus forts face aux autres acteurs de la chaîne et mieux armés pour gérer les évolutions du marché.
  • L’approbation des plans stratégiques nationaux au regard des objectifs chiffrés des stratégies européennes biodiversité et Farm to Fork.
  • Le maintien des droits de plantation jusqu’en 2050 pour la viticulture, particulièrement défendue par notre députée Irène Tolleret.
  • Le maintien du budget de POSEI pour les agriculteurs d’Outre-mer, porté par notre député Stéphane Bijoux.

Sommet de Porto : l'Europe sociale avance
Les 7 et 8 mai, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne se sont réunis à Porto pour un sommet social exceptionnel.
Règlement sur les contenus terroristes en ligne : Renaissance salue un « tournant européen dans la lutte contre le terrorisme »
COMMUNIQUÉ | Promesse de campagne et demande répétée de la France, le Parlement européen vient d'approuver définitivement un nouveau règlement qui obligera les plateformes à retirer en une heure les contenus à caractè...
Présentation des plans de relance français et allemand : l'aboutissement d'une démarche historique commencée au Parlement européen
COMMUNIQUÉ | La présentation conjointe aujourd’hui de la partie européenne des plans de relance français et allemand, financés par l’endettement commun européen, est une étape majeure de la reconstruction économique p...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK