Délégation Renaissance
⟵ Retour

Protégeons l'Antarctique !

APPEL | La 39ème réunion annuelle de la Commission sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) débute aujourd'hui jusqu'au vendredi 30 octobre. C’est un moment crucial pour appeler à une action urgente afin de protéger un Océan en danger. C’est tout l’objet de la lettre que Catherine Chabaud a co-écrit avec Jan-Christoph Oetjen (Renew Europe) et Tonino Picula (S&D) pour demander la création de vastes aires marines protégées en Antarctique.

Pour la députée européenne française : « l'Océan Antarctique est essentiel pour réguler le climat et abrite une biodiversité extrêmement riche et diverse ». Certes, il existe déjà un traité qui vise à garantir une pêche durable à travers une approche écosystémique. Cependant : « Ces écosystèmes fragiles sont toujours menacés et une grande aire marine protégée serait une étape essentielle pour protéger la biodiversité vulnérable de l'Antarctique », rappelle Catherine Chabaud.

Plusieurs membres de la CCAMLR ainsi que l’Union européenne ont déjà fait des propositions pour concevoir des aires marines protégées dans l'Antarctique. Toutefois, des oppositions politiques internes à la CCAMLR anéantissent encore ce qui serait l'une des plus grandes décisions internationales en faveur de la protection de l'environnement.

« Cette décision historique enverrait un message politique fort à l'approche de la COP15 de la biodiversité en Chine et donnerait une forte impulsion pour remplir les engagements internationaux et européens en matière de protection de la biodiversité marine » affirme Catherine Chabaud.

Cette lettre a été envoyée à la présidente de la Commission européenne, Mme von der Leyen, au vice-Président de la Commission chargé du Pacte vert européen, Frans Timmermans, au Commissaire en charge de l'Environnement et de l'Océan, Virginijus Sinkevičius, ainsi qu'aux ministres de l'environnement et du climat des États de l'UE membres du CCAMLR (France, Italie, Pologne, Suède, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique) afin d'appeler à une action concertée européenne.

Plus de 80 députés européens soutiennent cet appel pour une prise de conscience internationale de notre bien commun et de l’urgence de le protéger, de le préserver et de le restaurer.


Christophe Grudler : « Tout le monde a compris que sans industries en Europe, il n’y aurait pas d’avenir économique »
INTERVIEW | La fermeture de Bridgestone dans le nord de la France est venue nous rappeler que la situation de l’industrie française fait face à des problèmes structurels et des défis majeurs. Comment peut-on agir pour...
Marché unique durable : Renaissance et Renew ont permis l'adoption d'un texte plus ambitieux
COMMUNIQUÉ | En étant le vote pivot sur des amendements clés du rapport Cormand sur le marché unique durable, la délégation Renaissance et son groupe ont permis au Parlement d’adopter une proposition ambitieuse p...
Renaissance et le Parlement européen demandent une vraie stratégie pour notre industrie européenne
COMMUNIQUÉ | Aujourd’hui le Parlement européen a adopté par 486 voix (contre 109 voix et 102 abstentions) un rapport sur la nouvelle stratégie industrielle européenne. De nombreux sujets portés par la délégation Renai...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK